Stéphane Schoukroun – (S)-Vrai

Project Detail

 

 

Stéphane Schouckroun et la compagnie S-(Vrai) partagent avec le Théâtre de la Poudrerie la volonté de travailler au plus près des habitants, de leurs parcours.

Après une résidence aux Ateliers Médicis à Clichy-sous-bois, Stéphane Schoukroun poursuit à Sevran le projet Se Construire, démarré là-bas. La résidence de la compagnie S-Vrai se déroule dans le cadre du dispositif Cité Educative, déployé sur le quartier des Beaudottes.

Stéphane Schoukroun et Jana Klein (dramaturgie) souhaitent travailler sur la construction des jeunes adolescents, à travers leurs modèles familiaux mais aussi médiatiques. A travers quelles images construit-on son identité ? Quelles représentations ? Qui sont nos modèles, au sein de la cellule familiale, du quartier, de la culture populaire, cinématographique ?

Pour le déroulé de ses entretiens, Stéphane Schoukroun avait prévu de travailler avec le collège Galois, la Micro-Folie, l’atelier Poulbot… Etant donné la situation actuelle, il est impossible pour les artistes de rencontrer les jeunes. La situation inédite à laquelle nous faisons face apporte cependant un nouvel angle de réflexion. Stéphane Schoukroun propose donc de mener malgré tout des entretiens en période de confinement, via Skype, au téléphone, par mail…

Voici ce qu’il propose :

« La disponibilité particulière que le confinement induit et le regroupement familial lié à cette situation nous permettra d’échanger sur les liens et les projections sur lesquels les jeunes et moins jeunes se sont construites.

 Nous nous interrogerons sur nos modèles médiatiques (sport, musique, cinéma, internet, …) et la place des écrans dans notre quotidien. Quelle est la part de fiction dans laquelle nous vivons, notamment dans ce moment de confusion généralisée ? Comment la réalité y fait irruption ?

 Nous inviterons également les personnes avec qui nous allons nous entretenir à alimenter une banque d’images et de vidéos qui accompagnera le spectacle.

 Le montage de ces récits, témoignages et images liés à notre thématique et à la transformation de notre quotidien dans une situation historique, sera la matière pour l’écriture de notre spectacle. »

Nous diffusons donc un appel à témoignages auprès des familles, des adolescents du quartier des Beaudottes, que vous pouvez consulter ou télécharger ici.

Fichier lié
  • suner