Habitantes de Sevran et Marseille (titre provisoire)

Project Detail

 

Comme chaque année, le Théâtre de la Poudrerie s’associe à la ville de Sevran pour la semaine des droits des femmes.

Après la création du spectacle Des fleurs qui s’ouvrent en mars, on n’a que le regard de Mohamed Rouabhi et Valérie Suner la saison dernière, le Théâtre de la Poudrerie et la Ville de Sevran vous donne rende-vous pour une nouvelle création participative entre Sevran et Marseille avec la Compagnie des Passages!

Ce jumelage portera sur la question de la ville, au regard des grands bouleversements que vivent les deux communes. L’idée ? Travailler avec des femmes, habitantes de Sevran et de Marseille pour réfléchir à la place qu’elles occupent dans la ville, dans l’espace public et construire ainsi des regards croisés sur ces deux communes.

Quels itinéraires j’emprunte dans la ville? Comment je me déplace? À quels lieux suis-je attachée? Quels sont les lieux que je n’aime pas? De quelle ville je rêve?

Plusieurs ateliers sont organisés (réflexions collectives, cartes mentales, témoignages, improvisations) pour aboutir à une création théâtrale présentée le 8 mars 2020 à l’occasion de la Journée nationale des droits des femmes. Un spectacle où toutes les femmes rencontrées à Sevran et Marseille seront réunies, un chœur de femmes dans lequel elles prendront chacune la parole, pour raconter leurs parcours de vie, leur place dans la ville.

 

En partenariat avec le Théâtre de l’Oeuvre de Marseille.

Mise en scène : Wilma Lévy