FEMMES DE KIGALI, SEVRAN, BRUXELLES

Femmes de Kigali, Sevran, Bruxelles est un projet de coopération artistique visant à la production d’œuvres (2 créations) et à leur diffusion (81 représentations) sur deux continents (Afrique et Europe).
Il prend sa source dans l’observation des relations hommes-femmes et des actions menées par les femmes dans trois pays: Rwanda, France et Belgique.
Les créations sont issues d’interviews auprès de la population de Sevran et Kigali, associant les habitants au processus de création.
Il comporte trois volets:
◆ une série d’interviews menées auprès de la population par des femmes auteures et journalistes;
◆ l’écriture, la création et la diffusion de deux spectacles directement inspirés de cette collecte de parole;
◆ la création d’un réseau de théâtre à domicile à Kigali (Rwanda) par l’organisation de formations professionnalisantes dans le domaine de la création et de la production de spectacles conçus pour le domicile.

 

Le Théâtre de la Poudrerie et Ishyo Arts Centre ont collaboré pour la première fois lors de la saison 2015-2016 avec la création et l’accueil du spectacle We call it love (qui tourne toujours à l’international à l’heure actuelle). Suite à cette rencontre artistique et humaine, Carole Karemera et Valérie Suner ont décidé de pousser plus loin la collaboration avec un véritable échange de pratiques et de savoir-faire. Comme le Théâtre de la Poudrerie, Ishyo Arts Centre dispose de bureaux, mais pas de lieu de diffusion, le théâtre à domicile intéresse donc Carole Karemera, qui souhaite développer une démarche similaire à Kigali. D’autre part le processus de création d’Ishyo Arts Centre intéresse fortement le Théâtre, tant en termes de productions internationales, qu’en matière artistique : le travail d’Ishyo est centré sur la culture rwandaise, puise son inspiration dans les chats, les sons. Un projet d’échange se développe donc sur 2017 et 2018 autour d’une thématique commune : la place des femmes. La Cie Amounra, qui collabore depuis longtemps avec Ishyo Arts Centre s’associe également au projet grâce à Hassiba Halabi, comédienne et musicienne, sur la partie musicale et dramaturgique des deux spectacles. C’est la Cie Amounra qui sera chargée de l’organisation des représentations en Belgique.

Deux créations

  • Je suis une femme mais je me soigne est créé au Théâtre de la Poudrerie en 2017 en partenariat avec Amounra. Le spectacle est écrit par Marie-Capucine Diss à partir de témoignages d’habitantes, mis en scène par Valérie Suner, et questionne différentes représentations de la féminité. Il tourne 30 fois à domicile entre septembre et juin, et sera joué 6 fois à Kigali en décembre 2017 et 2 fois en Belgique en 2018.
  • Murs-Murs est créé à Kigali en décembre 2017 en partenariat avec le Théâtre de la Poudrerie. Le spectacle est également écrit à partir de témoignages de femmes rwandaises, par Natacha Muziramakenga et mis en scène par Carole Karemera. Il interroge la place de la femme dans la société rwandaise, dans la sphère publique comme privée. Le spectacle sera joué 30 fois à domicile en 2018 à Sevran et 2 fois à Bruxelles en 2018 également.

 

Du théâtre à domicile à Kigali et à Bruxelles

Une partie de l’équipe du Théâtre de la Poudrerie se rend à Kigali en décembre 2017. Un séminaire sur la diffusion en appartement sera organisé par le Théâtre et Ishyo auprès d’artistes et compagnies rwandaises, et le festival « Home sweet home » se tiendra du 15 au 22 décembre, avec la tournée à domicile de Je suis une femme mais je me soigne.

Dans le même temps, le Théâtre de la Poudrerie assistera techniquement la création de Murs-Murs.

Par ailleurs, le Théâtre organisera également un workshop sur la création lumière et scénographique à destination des professionnels sur place.

4 représentations à domicile auront également lieu en Belgique à domicile : 2 de Je suis une femme mais je me soigne, et 2 de Murs-Murs. Ces représentations seront organisées par la compagnie Amounra.

Voir les photos et le journal de bord de l’échange sur kigalisevranbruxelles.tumblr.com

 

Des ateliers de pratique à Sevran

Lors de la venue d’Ishyo en France, Carole Karemera et Cecilia Kankonda (musicienne) animeront des ateliers de pratique sur la matière sonore dans la création artistique. Ces ateliers font suite à ceux qui avaient été menés lors de la venue de We call it love, ils seront cette fois ouverts aux professionnels.

L’équipe d’Ishyo organisera également un workshop sur la production de spectacle à l’international.

 

Ce projet est financé par la Commission Internationale du Théâtre Francophone et par l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Fichier lié
  • theatre-de-la-poudrerie-14
  • theatre-de-la-poudrerie-11