Apéro-polar #1

Un feuilleton théâtral d’après La petite écuyère a cafté de Jean-Bernard Pouy (Éditions Baleine)

Dans l’esprit du feuilleton radiophonique d’antan qui s’écoutait à plusieurs, l’oreille collée au poste de radio, retrouvez le plaisir du « conte » et du suspens policier en particulier à travers un personnage hors du commun : Le Poulpe. L’apéro-polar, c’est ce bric-à-brac là où en direct et sous vos yeux se jouent le drame et l’amour avec deux comédiens-accessoiristes qui font tous les rôles.
L’apéro-polar, c’est suivre les aventures de Gabriel Lecouvreur dans une histoire de suicidés, avec une jeune et charmante étudiante, un punk plus bête que méchant, des aristo véreux, des bières à chaque page, des falaises où la promenade est parfois dangereuse, des cliniques investies par des comités d’étranges militants et le dénouement…

 

Portrait Didier Ruiz -Photo Thierry CaronUn mot sur Didier Ruiz et La compagnie des Hommes
La compagnie des Hommes fait participer le public à la création.
Elle a transposé cette démarche auprès de jeunes Avignonnais et a présenté sa création en 2014 lors du Festival d’Avignon IN.
Fin 2012 déjà, elle joue à domicile à Sevran Si on se disait tout on n’aurait plus rien à se dire. Elle crée aussi la grande forme participative Voyage dans l’intime, saluée par la presse nationale. Ce spectacle déambulatoire à la médiathèque L’@telier dans le quartier Rougemont à Sevran est issu de recueils de témoignages sur la démolition de la barre d’immeuble Brossolette.

 

Plus d’informations sur La Compagnie des Hommes

 

Avec : Nathalie Bitan et Laurent Lévy
Une idée mise en oeuvre par Didier Ruiz
2 épisodes de 30 min sont joués successivement
Production : La compagnie des Hommes
La compagnie des Hommes est soutenue par le Conseil Régional d’Ile-de-France
dans le cadre de la permanence artistique et culturelle.

 

Fichier lié
  • portrait-didier-ruiz-photo-thierry-caron