Le_Prince_charmant_c_NataniUn texte d’Alain Pierremont
interprété par Wilda Philippe, mis en scène par Valérie Suner
Musique : Mohamed Beldjoudi / Lumières : Laurent Béal

Le prince charmant, qui est-il ? se demande Sira. Est-ce l’homme qu’elle a choisi d’épouser ? Est-ce son père, qui, vieillissant, lui apparaît bien différent de cet homme plutôt absent de son enfance ? Et pourquoi finalement ce ne serait pas elle, le prince charmant sur son cheval ?

D’octobre à juin
Une production du théâtre de la Poudrerie

Alain_Pierremont

Alain Pierremont
Officier des Arts et Lettres, Il est l’auteur d’une quinzaine de pièces de théâtre pour le réseau des scènes nationales, conventionnées ou centres dramatiques nationaux (Théâtre national de l’Est parisien, La Coupole, scène nationale de Sénart, Les Gémeaux, scène nationale de Sceaux, Théâtre 95, Forum de Blanc-Mesnil, Les Athévains…) dont « Le poids du corps », « Le col de l’homme mort », « Ailleurs » … et en 2012 « Un jour sans nuage ».

Après avoir enseigné la philosophie à Angers, il dirige plusieurs structures culturelles du réseau national : directeur adjoint du Théâtre national de l’est parisien (TEP), il conçoit notamment un feuilleton théâtre « Clair d’usine » avec des ouvriers (2 saisons au TEP et 2 longues tournées nationales). Il crée et codirige La Coupole, scène nationale de Sénart, avec G. Buisson de 1986 à 1998. Il crée le 1er Festival mondial de théâtre à domicile en 1989, (12 spectacles joué 20 fois, soit 240 représentations chez les gens et plus de 5000 spectateurs pour chaque édition).
Il crée dans les années 80 « Histoires courtes mais vraies… ou presque », spectacle vidéo-théâtre conçu à partir de longues conversations personnelles avec les habitants d’un quartier. Ce concept est repris depuis, chaque saison, par de nombreux théâtres.

valerieMetteuse en scène : Valérie Suner
Après des études de lettres et de théâtre, elle fonde en 1993 le collectif franco-tchèque, le Théâtre Ensemble avec Michal Laznovsky et Ivo Krobot. Dans ce cadre, elle participe aux mises en scène de créations collectives en partenariat avec le Nouveau Théâtre d’Angers et le Théâtre du Labyrinthe à Prague. Puis elle adapte et met en scène « Le Serpent » de Mircéa Eliade en collaboration avec le Théâtre national de Cluj (Roumanie) et le centre culturel roumain de Paris. En 1997, elle devient l’assistante à la mise en scène de Michel Fagadau à la Comédie des Champs Elysées. Elle travaille alors avec Didier Sandre, Marie-Christine Barrault, Micheline Boudet, Patrick Chesnais, Fanny Cottençon, Catherine Frot, Isabelle Gélinas …sur des textes de Pirandello, Matei Visniec, Tennessee Williams…
En 2001, elle devient la conseillère artistique de Gabriel Garran au TILF et participe à sa programmation. En 2003, elle intègre la compagnie Yorick, dirigée par Michael Batz et collabore à plusieurs mises en scène sur des textes de Kay Adshead, Lorca, Neruda, Skarmenta, Carole Frechette, Fabrice Melquiot, Aurélie Filippetti créées au TGP de Saint-Denis, au Théâtre Vidy Lausanne, à la scène nationale de Cergy Pontoise notamment.
Depuis 2010, elle travaille à la préfiguration du Théâtre de la Poudrerie au côté d’Alain Grasset.

Lire l’interview de Valérie Suner

wilda_philippeComédienne : Wilda Philippe
Elle commence le théâtre dans la section Art Dramatique de l’Ecole Nationale des Arts de Port-au-Prince puis intègre le collectif de théâtre Nous sous la direction de Guy Régis Jr. dramaturge et metteur en scène. Elle et jouera dans plusieurs créations dont « Service Violence Série » (tournée internationale en 2005 au Festival du jeune théâtre de Liège, Théâtre National de Bruxelles, Les Francophonies de Limoges…).

Elle suit une formation au Théâtre des Ateliers d’Aix en Provence dirigé par Alain Simon, formation associée à l’auteur Rodrigo Garcia et joue dans « Vous êtes tous des fils de pute » du même auteur. Avec deux comédiennes, elle fonde la compagnie Kahu-Kaha avec laquelle elle crée le spectacle de rue « Etat limite ». Elle rejoint la compagnie Yorick, de Michael Batz, pour les créations «Bones » au Théâtre 95, « La femme fantôme » au Théâtre Jean Vilar (Vitry-sur-Seine) et «La Cage » au Théâtre de l’Archipel (Guadeloupe), à Latriaum (Martinique).
Elle rejoint la compagnie Balistique du corps naïf pour l’expérience « Magma », une adaptation déconstructive de « Bérénice » de Racine TPN (Toulouse), joue dans « Le lit » de et mis en scène par Alain Simon. Elle travaille notamment sur l’univers de Dante et de Sarah Kane avec la Compagnie l’Entre-Deux, fait de la direction d’acteurs pour diverses compagnies de théâtre telles la Cie Rara woulib et le Qta Cie. En 2011 elle crée la compagnie EKO, en 2012 met en scène « Das Kind » de Christine Lavant, un projet transversal entre Haïti et La France.

Lire l’interview de Wilda Philippe

Fichier lié
  • wilda_philippe